La production de viande fraîche

 

 

Prolongeant l’activité d’abattage, de nombreux ateliers de découpe dispersés sur le territoire, assurent ainsi l’approvisionnement de la consommation en frais et de la transformation.

Afin d’identifier nos produits francs-comtois des démarches d’Indication Géographique Protégée et Label Rouge ont été entreprises

 

 

En viande fraîche, deux démarches valorisent les spécificités régionales de production de porcs :

-Une Indication Géographique Protégée : Le porc de Franche-Comté (Le Porc Comtois de Petit-Lait)

-Un Label Rouge : Le Porc de Franche-Comté Label Rouge


 

Ces deux démarches mettent en avant l’alimentation traditionnelle des porcs au lactosérum et leur origine: nés, élevés et abattus en Franche-Comté.

 

 

La production franc-comtoise s’est aussi engagée dans des démarches nationales, telles que Viande de Porc Française (VPF) , Agriculture Biologique (AB), porc de montagne,..

 

 

IGP Porc de Franche-Comté

 

 

 

 

Environ 50 sites d’élevage sont actuellement engagés dans cette démarche représentant un potentiel d’environ 80 000 porcs charcutiers produits par an.

 

 

Ce porc est :

- né, élevé et abattu en Franche Comté

- alimenté à base de petit lait issu des fromageries régionales et de céréales (au minimum 50%)

- sans protéine d’origine animale autres que celles du lait.

 

 

Il peut être commercialisé en viande fraîche (pièce ou barquette) ou contribuer à la fabrication de produits de charcuteries et salaisons sous signe officiel de la qualité et de l’Origine.

 

Porc de Franche-Comté Label Rouge

 

 

 

 

Une dizaine d’ élevages sont engagés dans cette démarche produisant un potentiel de 10 000 porcs charcutiers. Ces Porcs sont commercialisés sous les marques Porcfranc et Francochon. Le Label rouge atteste pour sa part non seulement de la conformité du produit à un certain nombre de caractéristiques précises mais aussi d’un niveau de qualité supérieur.

 

 

Le porc de Franche-Comté, Label Rouge est un porc :

- né, élevé et abattu en Franche-Comté,

- élevé dans la tradition franc-comtoise à base de céréales (70% au minimum) et de lactosérum provenant des fromageries à Comté de la région,

- alimenté sans facteurs de croissance, sans antibiotiques, et sans protéines d’origine animale, à l’exception des protéines issues du lait et des produits laitiers,

- âgé de 189 jours minimum au moment de l’abattage.

Des tris rigoureux sont effectués en abattoir et des analyses sensorielles ont lieu régulièrement pour assurer la qualité et la régularité du produit.